• Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

    C'est quoi ce pied à la forme étrange, qu'on trouve parfois livré avec sa machine à coudre?

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

    C'est le pied à repriser!

    Comme son nom l'indique, il sert à effectuer des reprises (du "raccommodage") à la machine.

    Mais il peut aussi être utilisé pour faire de la broderie "en piqué libre".

     

    Mode d'emploi et résultat en photos :

    • d'abord on enlève le pied "standard", de la façon qui vous est habituelle sur votre machine

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

     

    • ensuite on retire les griffes d'entraînement... qui permettent normalement d'entraîner le tissu lors de la piqure. Ce sont les pièces en métal qu'on voit dans les trous rectangulaires dans la plaque, au-dessus de la canette. Sur ma machine, une Pfaff, il faut pousser vers la droite un bouton à côté de la canette (vers le symbole de reprisage, justement). Cherchez sur la notice de votre machine, c'est une fonction très courante.

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

     

    • ensuite il faut bien positionner le pied à repriser. Ce n'est pas très intuitif, donc là aussi, il vaut mieux se munir de la notice de la machine (si on ne l'a pas on peut la chercher sur internet, en évitant les sites payants). Voilà la page correspondante sur ma notice, vous pouvez cliquer sur l'image pour la voir en grand :

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

     

    • en pratique, ça donne donc ça, d'un côté :

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

    • et de l'autre :

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

    • ne pas oublier de dévisser la vis arrière pour passer l'axe en métal du pied à repriser, de bien relever l'aiguille au maximum, et de positionner la tige en plastique assez souple correctement (elle doit s'appuyer sur l'axe de la molette pour changer l'aiguille)

     

    • le "truc" sans lequel rien ne fonctionnera, c'est la position intermédiaire de la manette qui sert à relever ou baisser le pied presseur. Sur ma machine, il faut pousser la manette vers l'arrière, il y a un cran qui permet de la garder bloquée à mi-chemin :

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

    • sinon la manette serait comme ça :

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

     

    • et là on ne touche plus à cette manette, même si le pied à repriser ne touche pas vraiment le tissu... c'est normal!

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

    • je vous conseille de modifier légèrement la tension de votre fil, j'ai remarqué qu'en la diminuant les points étaient mieux formés (habituellement elle est entre 4 et 5 sur ma machine, ici je l'ai mise à 4) :

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

     

    • on peut commencer à piquer, en appuyant doucement sur la pédale, et en guidant le tissu dans le sens souhaité (avant, arrière, côté,... tout est possible). Le pied à repriser va régulièrement appuyer sur le tissu quand l'aiguille descend, et se relever légèrement quand l'aiguille remonte.
    • pour faire du reprisage, on peut tout simplement faire des lignes parallèles. en bout de chaque ligne, il suffit de décaler légèrement le tissu d'1mm, puis de refaire une ligne parallèle dans l'autre sens.
    • là c'est fait un peu à la va-vite, mais ça donne l'idée générale, évidemment avec du fil coordonné c'est mieux, à moins de vouloir justement un effet contrasté :

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

     

    • une fois qu'on maîtrise le principe du mouvement du tissu uniquement guidé par nos mains, on peut s'essayer à la broderie en piqué libre :

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

     

    • ici l'initiale a été faite sans modèle, mais on peut aussi dessiner sur le tissu et suivre les contours, en repassant plusieurs fois sur les traits pour les renforcer.

     

    Vous trouverez certainement plus d'informations et d'idées dans ce livre :

    Utiliser le pied à repriser de sa machine à coudre

    Malheureusement pour moi, je ne l'ai pas, mais ça fait un moment qu'il me fait de l'oeil...

    Je ne sais pas si l'auteur utilise le même type de pied pour faire son piqué libre, mais c'est probable.

     


  • Commentaires

    1
    deve47
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 11:51

    Explication parfaitement claire car détaillée. N'ayant pas une machine aussi récente que celle utilisée ici, la fonction d'abaissement partiel du pied de biche ne m'est pas possible. Cependant, je retiens le relâchement léger du fil supérieur qui doit améliorer la qualité des points. Une aiguille très fine (n° 60 ou 65/110) est nécessaire pour permettre au fil à repriser de se fondre le plus possible dans le tissus à repriser. Bravo !

    2
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 12:12

    Merci à vous pour ce commentaire. L'abaissement partiel du pied de biche est impératif sur cette machine, mais évidemment on doit pouvoir se débrouiller sans sur les machines qui n'ont pas cette possibilité. Sur certaines il est possible de régler la pression du pied de biche (attention, c'est encore autre chose que la tension du fil supérieur), peut-être que ça peut aider.

    Pour l'aiguille ça dépend sans doute du tissu à repriser, sur du jean je conseillerai quand même de rester sur une aiguille de taille 90, ou au moins 80. Car je mets en dessous le même type de tissu que celui à réparer.

    La réparation ne tient pas forcément des années... car au fur et à mesure c'est le tissu autour de la pièce reprisée qui commence à lâcher wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :